Search Results

Author:

ABSTRACTIn his course of lectures, David McLean, Professor at the University or Sheffield, examines the private international law tradition of the countries that belong to the Commonwealth. The Commonwealth countries share the same legal tradition and stand in a particular stream of legal history: the Common Law tradition as it was developed in England. Professor McClean asks himself in this course if this common tradition still exist today. To reply to this question, the author highlights the following topics: the existence of a common heritage, the story of domicile, the different aspects of Commonwealth experience in jurisdiction, and the question of the meeting of federalism and Commonwealth private international law.

David McClean, professeur à l’Université de Sheffield, procède dans ce cours à l’examen de la tradition du droit international privé des pays appartenant au Commonwealth. Les États du Commonwealth partagent une même tradition juridique, sont au bénéfice d’un courant particulier de l’histoire du droit, la tradition de la Common Law telle qu’elle a été développée en Angleterre. Le Professeur McClean se demande dans ce cours si dans la situation actuelle cette tradition commune existe toujours. Pour répondre à cette question, l’auteur s’intéresse successivement à l’existence d’un héritage commun, à la question du domicile, à différents aspects de l’expérience du Commonwealth en matière de compétence et à la question de la rencontre du fédéralisme et du droit international privé.

Author:

ABSTRACTProfessor David McClean proposes in his general course on private international law to examine current features of private international law in the light of their development over the past 50, 100, or 150 years. Professor McClean starts with placing private international law in its historical perspective by presenting the views of a various authors. He then examines personal status. In the third chapter, Professor McClean describes the developments in personal relationships, the changing lifestyles (polygamy, divorce, homosexual partnerships). The fourth chapter is dedicated to business law, and the fifth to contractual matters in a world that has changed considerably over the last century, from steamboats to cyberspace. Chapter VI is dedicated to the law of torts, taking as its starting point an analysis of an American decision arising out of the crash of a large jet aircraft. Chapter VII deals with the impact of changing political structures on the content of private international law (with specific references to the United States, Canada and Australia). In the last three chapters, Professor McClean discusses the role of the judge and of the litigant. Professor McLean's approach of the subject is both theoretical (with many references to Savigny) and based on many practical examples.

David McClean, Professeur à l’Université de Sheffield, propose dans son cours général de droit international privé d’éclairer la situation actuelle du droit international privé à la lumière de ce qui s’est passé au cours des cinquante, cent, ou cent cinquante dernières années. Le Professeur McClean place dans un premier temps le droit international privé dans sa perspective historique, en présentant un certain nombre d’auteurs. Il s’intéresse ensuite au statut personnel. Dans un troisième chapitre le Professeur McClean décrit l’évolution des relations personnelles, les changements de manière de vivre (polygamie, divorce, unions homosexuelles). Le quatrième chapitre est consacré au droit des affaires, et le cinquième au droit international des contrats, qui sont passés de l’époque des bateaux à vapeur à celle du cyberspace. Le chapitre VI est consacré à la responsabilité civile, à partir de l’étude d’une décision américaine relative à un accident d’avion. Le chapitre VII concerne l’impact du changement des structures politiques sur le contenu du droit international privé (aux États-Unis, au Canada et en Australie notamment).Le Professeur McClean décrit dans les trois derniers chapitres le rôle du juge et des parties au litige. L’approche du Professeur McClean est à la fois théorique (avec de nombreuses références à Savigny) et basée sur de nombreux exemples pratiques.