Search Results

ABSTRACTCharles Chaumont points out in the introduction to his course that history shows that there can be a place for neutrality in the peace organization, established in a homogeneous way and that in particular in the United Nations, there is an evolution of the legal and practical system of collective security that has emphasized the real complexity of this concept. But if this is the case, the author explains, it is because collective security has such significance that perhaps neutrality plays its role and is legally integrated into it. These are the two types of issues between which the author's observations, in his course on the problem of the historical confrontation of neutrality with the United Nations, which must therefore be solved legally, can be divided.

Charles Chaumont relève en introduction de son cours que l'histoire montre qu'une place peut être faite à la neutralité dans l'organisation de la paix, instituée d'une manière homogène et qu'en particulier aux Nations Unies il y a une évolution du système juridique et pratique de sécurité collective qui a souligné la complexité réelle de cette notion. Mais s'il est en ainsi, explique l'auteur, c'est que la sécurité collective a un contenu tel que peut-être la neutralité y joue son rôle et s'y insère juridiquement. Tels sont les deux ordres de questions entre lesquels peuvent être réparties les observations que l'auteur formule dans son cours sur le problème de la confrontation de la neutralité avec les Nations Unies, problème posé historiquement et qui, par conséquent, doit être résolu juridiquement.

ABSTRACTCharles Chaumont points out that the study of general principles is equally very ambitious and very modest: ambitious, by pretending to provide a global vision of international law; modest, by the very acute awareness of the limitations of efficiency thus achieved. In this General Course on Public International Law, the author proposes observations limited to certain methods and certain problems concerning contemporary international law. After a study of the methods and the global vision of the public international law, general imperative law, the author focuses on a part of the agreement in the sources and the application of the international law.

Étudier des principes généraux, relève Charles Chaumont, c'est à la fois être très ambitieux et très modeste : ambitieux, par la prétention de fournir une vision globale du droit international ; modeste, par la conscience très nette des limitations de l'efficacité ainsi atteinte. L'auteur propose dans ce cours général de droit international public des observations limitées à certaines méthodes et certains problèmes concernant le droit international contemporain. Après une étude des méthodes et de la vision globale du droit international public, droit impératif général, l'auteur s'intéresse à la part de l'accord dans les sources et l'application du droit international.