Save

Le fondement du caractère obligatoire du droit international public (Volume 80)

in The Hague Academy Collected Courses Online / Recueil des cours de l'Académie de La Haye en ligne
Author:
Rolando Quadri
Search for other papers by Rolando Quadri in
Current site
Google Scholar
Close

(20,897 words)

ABSTRACTThe life of the international community, not less than the life of the state communities, is the object of a system of rules, which are regarded as compulsory by States and have always evoked the idea of law. In this course, Rolando Quadri explains the reasons why the rules of international law are compulsory and the reasons why the rules force States to conduct determined behaviors. The author deals with the theory, consciously or unconsciously related to natural law, which attempts to solve the problem of restrictive rules of international law. He discusses the concept of positivism which, in international law, begins with the rationalist dogma of the state of nature, which constitutes one of the essential features of jusnaturalism. The author concludes with a comparison of the realistic theory with the Triepel’s theory (Vereinbarung theory). While Triepel's "Gemeinwille" has no support in reality, the common or social or collective will is a real psychological phenomenon that exists in all participating States.

La vie de la Communauté internationale, pas moins que la vie des communautés étatiques, est l'objet d'un système de règles qui sont regardées comme obligatoires par les États et qui ont toujours évoqué l'idée du droit. Dans ce cours, Rolando Quadri explique les raisons pour lesquelles les règles du droit international sont obligatoires et les raisons pour lesquelles elles contraignent les États à des comportements déterminés. L'auteur traite de la théorie, consciemment ou inconsciemment, liée au droit naturel, qui a tenté de résoudre le problème des règles contraignantes du droit international. Il discute du concept de positivisme qui, en droit international, commence par le dogme rationaliste de l'état de nature, qui constitue l'un des traits essentiels du jusnaturalisme. L'auteur conclut par une comparaison de la théorie réaliste avec la théorie de Triepel (théorie de Vereinbarung). Alors que le « Gemeinwille » de Triepel est sans support aucun dans la réalité, la volonté commune ou sociale ou collective est d'après nous un phénomène psychologique réel qui existe chez tous les États qui y participent.

Author:
The Hague Academy Collected Courses Online / Recueil des cours de l'Académie de La Haye en ligne

Content Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 13 13 6
Full Text Views 7 7 2
PDF Views & Downloads 14 14 5