Save

Relations internationales de droit privé en l’absence de reconnaissance d’un État, d’un gouvernement ou d’une situation (Volume 192)

in The Hague Academy Collected Courses Online / Recueil des cours de l'Académie de La Haye en ligne
Author:
Joe Verhoeven
Search for other papers by Joe Verhoeven in
Current site
Google Scholar
Close

(92,332 words)

ABSTRACTJoe Verhoeven, Professor at the Catholic University of Louvain, notes in the introduction to his study that every legal system contains "recognitions", which express multilateral wills to which the law committed to particular effects. Solutions to (non) recognition issues raised in private international relations will be sought almost exclusively in national case law. The author analyzes the issues. He then distinguishes between the two categories of issues related to (non) recognition. The former relates to the implementation of rules of public international law, application of which is requested by national judges, and the latter relates to the implementation of a rule of national law, as a substantive rule or a conflict rule, the application of which is, at least in appearance, complicated by non-recognition. The author successively describes the two categories of rules.

Joe Verhoeven, professeur à l’Université catholique de Louvain, relève en introduction de son étude que tout système juridique comporte des « reconnaissances », lesquelles expriment des volontés multilatérales auxquelles le droit attache des effets particuliers. Les solutions apportées aux problèmes de (non) reconnaissance soulevés à l’occasion de relations privées internationales seront quasi exclusivement recherchées dans les jurisprudences nationales. L’auteur procède à leur analyse. Il distingue ensuite les deux catégories de questions liées à une (non) reconnaissance. Les premières sont liées à la mise en œuvre de règles de droit international public, dont l’application est demandée à des juges nationaux, et les secondes sont relatives à la mise en œuvre d’une règle de droit national, qu’il s’agisse d’une règle substantielle ou d’une règle de conflit, dont l’application est, au moins en apparence, compliquée par la non-reconnaissance. L’auteur décrit successivement les deux catégories de règles.

Author:
The Hague Academy Collected Courses Online / Recueil des cours de l'Académie de La Haye en ligne

Content Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 27 27 8
Full Text Views 8 8 2
PDF Views & Downloads 16 16 5