Save
Author:
V. S. Mani
Search for other papers by V. S. Mani in
Current site
Google Scholar
Close

(119,768 words)

ABSTRACTIn this course, Professor Mani, director of the Gujarat National Law University, seeks to examine the rationale, real or fancied, of the new claim to the use of armed force for “humanitarian” purposes such as to halt or prevent gross violations of human rights in a State that has failed to respond to the situation or has failed to set it right. Thus, Professor Mani examines the concept of “humanitarian” intervention, mainly through the various doctrines and practices relating to war in general and situations of permissibility of war in particular. Professor Mani then examines the response of contemporary international law (the presence of the United Nations, the impact of the emergence of jus cogens on rights and duties of States, new doctrines that positing human rights against the concept of State sovereignty and justifying the doctrine of "just" war doctrines.) In the last chapters Professor Mani examines the juridical aspects of the new claims of “humanitarian” intervention by States in justification of unilateral resort to force by them, and the legal aspects of the role of the United Nations in mounting institutional “humanitarian” action.

Le professeur Mani, directeur de la Gujarat National Law University, entend dans son cours examiner le raisonnement, réel ou feint, qui préside à la nouvelle exigence de l’utilisation de la force pour des raisons « humanitaires », par exemple mettre un terme à la perpétration ou prévenir la perpétration de violation massives des droits de l’homme dans un État qui n’est pas parvenu à faire face ou à rétabli la situation. Pour ce faire, le professeur Mani s’attache à étudier le concept d’intervention « humanitaire », principalement à partir des différentes doctrines et pratiques relatives à la guerre juste et aux situations où la guerre est autorisée. Le professeur Mani s’intéresse ensuite aux réponses apportées par le droit international contemporain (place de l’ONU, impact de l’émergence du jus cogens sur les droits et devoirs des États, nouvelles doctrines opposant droits de l’homme et souveraineté étatique et justifiant une renaissance des doctrines de la guerre juste). Enfin, le professeur Mani examine les aspects juridiques des nouvelles invocations du caractère humanitaires des interventions en tant que justification d’un recours unilatéral à la force, et sur les aspects juridiques relatifs au rôle des Nations Unies dans l’organisation d’actions « humanitaires » institutionnelles.

Author:
The Hague Academy Collected Courses Online / Recueil des cours de l'Académie de La Haye en ligne

Content Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 192 192 22
Full Text Views 28 28 4
PDF Views & Downloads 50 50 11