Save

Regards sur le droit international privé comparé. Cours général de droit international privé (Volume 229)

in The Hague Academy Collected Courses Online / Recueil des cours de l'Académie de La Haye en ligne
Author:
Georges A. L. Droz
Search for other papers by Georges A. L. Droz in
Current site
Google Scholar
Close

(174,657 words)

ABSTRACTGeorges Droz points out an international legal situation under Private Law, for example, a conflict of interest between a living spouse and heirs of anyone who leaves property in several countries, traditionally raises three types of issues. The first issue deals with the determination of the law applicable to the hereditary devolution of property and the determination of the matrimonial regime, and the second issue deals with the jurisdiction of the judge responsible for settling a dispute or of the authority competent to establish an Act or to take a decision. The third issue deals with the recognition of a judgment or an Act rendered or drawn up by a foreign authority. If Georges Droz highlights the problem of applicable law, it is to show his reluctance to accept an excessive "jurisdictionalization" of the Private International Law: in most of the cases, the interested parties simply want to know the law that is applicable to its relations in order to reach an amicable agreement. After a very detailed general introduction, Georges Droz in the first part deals with the settlement of international legal situations at the first level (personal family law, patrimonial family law, European contract avatars, and civil liability in international law). He devotes a second part to conflicts between legal orders (from system of conflicts to conflicts between legal orders, insights on how to eliminate or resolve conflicts between legal orders).

Une situation juridique internationale de droit privé, souligne Georges Droz, par exemple un conflit d'intérêts entre conjoint survivant et héritiers d'une personne qui laisse des biens dans plusieurs pays, soulève traditionnellement trois ordres de questions. Tout d'abord la détermination de la loi applicable à la dévolution héréditaire des biens et à la détermination du régime matrimonial, ensuite la compétence du juge chargé de régler un différend ou de l'autorité apte à établir un acte ou à prendre une décision, enfin la reconnaissance dans un pays d'un jugement ou d'un acte rendu ou dressé par une autorité étrangère. Si Georges Droz place en exergue le problème de la loi applicable, c'est pour marquer sa réticence à accepter une « juridictionnalisation » excessive du droit international privé : dans la plupart des cas, les intéressés désirent simplement connaître la loi qui est applicable à leur relation afin de s'entendre à l'amiable. Après une introduction générale très développée, Georges Droz aborde dans une première partie le règlement des situations juridiques internationales au premier degré (droit personnel de la famille, droit patrimonial de la famille, avatars européens du contrat, responsabilité civile en droit international). Il consacre une deuxième partie aux conflits entre ordres juridiques (des conflits de systèmes aux conflits entre ordres juridiques, aperçu sur les moyens d'éliminer ou de régler les conflits entre ordres juridiques).

The Hague Academy Collected Courses Online / Recueil des cours de l'Académie de La Haye en ligne

Content Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 35 35 30
Full Text Views 6 6 3
PDF Views & Downloads 12 12 8