Save

Les situations juridiques individuelles dans un système de relativité générale. Cours général de droit international privé (Volume 213)

in The Hague Academy Collected Courses Online / Recueil des cours de l'Académie de La Haye en ligne
Author:
François Rigaux
Search for other papers by François Rigaux in
Current site
Google Scholar
Close

(161,527 words)

ABSTRACTFrançois Rigaux, Professor at the Catholic University of Louvain, in his general course on private international law, borrows from the natural sciences the principle of general relativity, which seems to him to be the only one capable to state the condition of private international law: various institutional systems apprehend cross-border legal situations. François Rigaux underlines and accurately points out that "facts" are inseparable from the qualification imparted to them by each of the competing legal orders: only a system of positive law is in a position to confer on the "fact" (or life situation) the relevance without which it is meaningless to the lawyer. When a factual relationship moves from one legal order to another, a perfect identity of "facts" is rarely observed: only the personality of human beings escapes the principle of general relativity, which includes the diversity of facts respectively apprehended by each particular legal order. Professor Rigaux examines individual legal situations through ten chapters, successively devotes to the search for a scientific model, scientific pluralism, cross-border legal relations, private international law, the forum selection clause and the law of autonomy in State private international law, the law of autonomy in its relation to international law, transnational arbitration and the delocalisation of the contract, the extraterritorial application of economic law, transnational corporate groups, and the guidelines of a general theory of international law.

Pour son cours général de droit international privé, François Rigaux, professeur à l'Université catholique de Louvain, emprunte aux sciences de la nature le principe de relativité générale, qui lui paraît le seul apte à énoncer la condition du droit international privé : divers systèmes institutionnels appréhendent les situations juridiques transfrontières. Il est même plus exact de préciser, souligne François Rigaux, que les « faits » sont inséparables de la qualification qui leur est imprimée par chacun des ordres juridiques concurrents : seul un système de droit positif est en mesure de conférer au « fait » (ou à la situation de vie) la pertinence à défaut de laquelle il est privé de signification pour le juriste. Quand une relation factuelle passe d'un ordre juridique à l'autre, on n'observe que rarement une parfaite identité « des » faits : seule la personnalité des êtres humains échappe au principe de relativité générale, lequel inclut la diversité des faits respectivement appréhendés par chaque ordre juridique particulier. Le professeur Rigaux examine les situations juridiques individuelles au travers de dix chapitres, successivement consacrés à la recherche d'un modèle scientifique, au pluralisme scientifique, aux relations juridiques transfrontières, au droit international privé du droit international privé, à la clause d'élection du for et à la loi d'autonomie en droit international privé étatique, à la loi d'autonomie dans ses relations avec le droit international, à l'arbitrage transnational et à la délocalisation du contrat, à l'application extraterritoriale du droit économique, aux groupes transnationaux de sociétés, et aux lignes directrices d'une théorie générale du droit international.

The Hague Academy Collected Courses Online / Recueil des cours de l'Académie de La Haye en ligne

Content Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 14 14 9
Full Text Views 10 10 7
PDF Views & Downloads 25 25 21